L'objectif de ce cours consiste à traiter un thème dans une étude comparative entre religions (au moins deux) et dans une perspective interdisciplinaire qui en appelle à la théologie et aux sciences humaines (telles que l’approche comparative, l’anthropologie, la sociologie et l’histoire). L'activité s'attachera à dégager, dans la religion choisie et dans le christianisme, des structures profondes, des ressorts essentiels afin des les comparer et d'analyser ce que ces deux religions peuvent représenter l'une pour l'autre.

2017-2018

Q2 - Mardi, de 8h30 à 10h30, AGOR 04 - Première séance: 6 février 2018

Habemus gender !

Les traditions religieuses se trouvent devant le défi des études sur le genre (gender studies) qui explorent une réalité qui attire également – parfois de façon obsessionnelle – l’attention de la religion : le corps humain en tant que lieu du salut et du péché, objet de normes rigides et d’extase. Les mythes du masculin et du féminin sont des producteurs de récits, d’images et de messages : des textes fondateurs jusqu’aux représentations récentes dans la publicité et la musique pop. Le cours retracera quelques aspects de cette proximité entre gender studies et religious studies qui ont du mal à trouver un terrain d’entente.

Habemus gender!

Religious traditions have to face the challenge of gender studies exploring a reality which attracts – sometimes with a kind of obsession – the special attention of religions. Human bodies are considered as the scenes of salvation and of sin; they are objects of rigid norms and of ecstasy. The myths of masculinity and femininity produce narratives, images and messages: beginning with the founding documents of religions until the most recent representations in the world of advertising and in pop music. The course will reconstruct some aspects of this proximity of gender studies and religious studies which both have a hard time with finding a common ground.


2017-2018

Q2 - Jeudi, de 10h45 à 12h45, MORE 54 - Première séance: 8 février 2018

Une éthique politique pour l’Europe

L’Union européenne a ses racines dans un projet à la fois politique, économique et éthique. Quelles sont ces valeurs qui stimulent le vivre ensemble des citoyens européens – au-delà des appartenances nationales ? Qu’en est-il des personnes qui ne sont pas titulaires d’un passeport européen ? Comme l’idéal d’une société transnationale se trouve dans une crise profonde aujourd’hui, il est important d’analyser les idées qui ont motivé une telle construction originale et ambitieuse. Il sera également question de la place des religions dans le cadre normatif de la diversité européenne.

Political Ethics for Europe

The European Union has its roots in a project which is as the same time political, economic and ethical. What are these values that stimulate European citizens living together beyond national affiliation? What about persons who do not have a European passport? As the ideal of a transnational society is in a deep crisis nowadays, it is important to analyze the ideas that have motivated such an original and ambitious construction. The course will also deal with the place of religions within the normative framework of European diversity.