Formation destinée aux étudiants provenant d'autres universités (USLB, UNamur, ...)
Cette formation consiste en une présentation des ressources, outils et services proposés par la Bibliothèque de droit.

L’approche d’IngénieuxSud (IS) s’insère explicitement dans la démarche de l’Education au Développement Durable (EDD) telle que développée tout au long de la Décennie des Nations Unies pour l'Education en vue du Développement Durable (2005-2014).

Le programme IngénieuxSud existe depuis 2012. Il est né d’une collaboration entre l’Ecole Polytechnique de Louvain (EPL), Ingénieur Sans Frontières (ISF) et Louvain Coopération. La rédaction d’un cahier des charges est en cours pour qu’IngénieuxSud devienne un cours à la rentrée 2016. Mais dès septembre 2015, IngénieuxSud concerne tout le secteur des Sciences et Technologies : Faculté des sciences, Ecole polytechnique de Louvain, Faculté d'ingénierie biologique, agronomique et environnementale et Faculté d'architecture, d'ingénierie architecturale et d'urbanisme.

IngénieuxSud s’étale sur une année académique N (BAC 3 ou M1). Les étudiants travaillent avec les étudiants d’universités et de Hautes écoles du Sud. Ensemble, ils recherchent des solutions technologiques adaptées, appropriables et durables à des problématiques rencontrées par des populations du Sud, dans le cadre de projets de coopération au développement en Afrique, en Amérique latine ou en Asie. Ils sont coachés par des scientifiques et membres d’ONG du Nord et du Sud. Ils identifient leur problématique, argumentent leur vision, développent leur solution, suivent des formations, rencontrent des acteurs (professionnels, entrepreneurs, scientifiques, …) et pendant l’été, ils partent en mission pour implémenter leur solution sur le terrain avec les étudiants du Sud.

Le comité de pilotage, réunit un représentant de l’EPL, un représentant d’Ingénieurs Sans Frontières et un autre de Louvain Coopération.

IngénieuxSud est un des jalons mis en place pour répondre à la nécessité de faire évoluer les grilles de lecture des étudiants du Secteur des Sciences et Technologies (SST) vers une prise en compte de paramètres liés au développement durable et à la justice sociale dans leurs projets.

Le projet répond à un besoin de mettre en place des projets systémiques, pratiques, et interdisciplinaires. Les étudiants belges ayant participé à IS confirment qu’ils envisagent la société et ses problématiques de façon plus complexes et plus systémiques.