Pour prix de leur intercession, les "gatekeepers" exigent parfois que les sociologues prennent parti pour les causes qu'ils défendent. Ils attendent notamment que les résultats de nos recherches leur soient soumis pour approbation avant toute diffusion ultérieure. Nous nous pencherons sur les arguments éthiques auxquels ces "gatekeepers" font appel pour justifier leurs exigences. Nous examinerons les conséquences possibles de ces exigences sur nos pratiques de recherche : sont-elles susceptibles de nous fermer d'autres portes, d'autres accès au "terrain"? Nous nous demanderons s'il est possible de les concilier avec l'impartialité à laquelle nous sommes classiquement tenus. Nous nous interrogerons sur les significations multiples que peut revêtir la notion de "neutralité axiologique".

Mayer.pdfMayer.pdf