Comme son titre l’indique, ce cours (qui n’est pas le simple prolongement du « cours de religion » que vous auriez pu avoir en humanités) sera centré sur la Bible et, plus précisément, sur sa partie la moins fréquentée — au moins du côté chrétien —, à savoir l’Ancien Testament. Dans le contexte culturel contemporain, une telle entrée dans la Bible ne peut s’envisager sans un minimum d’introduction générale (4h) avant d’aborder ce qui demeure la finalité du cours : la lecture des textes eux-mêmes (10h). Priorité sera accordée à l’étude de textes législatifs. On souhaite ainsi montrer l’originalité du droit biblique, sa cohérence et sa richesse, sa valeur inspiratrice pour aujourd’hui. On espère aussi favoriser les réflexions de type théologique et anthropologique et ménager des passerelles avec d’autres parties du programme, notamment pour les étudiants en droit et en criminologie.

Un cours de « lectures bibliques », ne peut se concevoir sans un accès direct au texte biblique lui-même. C’est pourquoi il est demandé à chaque étudiant de se procurer une Bible durant la durée du cours et de l’apporter au cours. Si vous n’en avez pas, empruntez celle de vos parents ou de vos grands-parents. À défaut, les passages à lire et à étudier peuvent être télécharger sur des sites comme :

http://bibliotheque.editionsducerf.fr/

http://www.lexilogos.com/bible.htm


TECO1001presentatio16.pdfTECO1001presentatio16.pdf