La phénoménologie de l'utopie de l'humain  chez Levinas  peut être lue comme une réponse à E. Bloch une réponse à la phénoménologie de la technique comme noumène  ou nature naturante ?

Le cours consistera à lire les textes clés de Levinas et Bloch sur l'utopie de l'humain et sa cohérence et distance critique  avec une phénoménologie du monde phénoménal comme monde matériel et technique.

En quoi cette lecture nous permet-elle de réinterroger une nouvelle ontologie et phénoménologie de la technique, qui relève de l'humain sans s'opposer à une ontologie du numérique? Quelle phénoménologie pouvons-nous en faire?

Quel avenir de la notion d'humain permet-elle de dégager au-delà des discours distopiques du post et transhumanisme?

Nous partirons des lectures croisées des deux auteurs sur la corporéité, la temporalité comme mode de l'utopie de l'humain pour nous interroger à partir de philosophes de la technique comme Pierre Levy ou Stéphane Vial sur la necessité de faire une phénoménologie de la perception modifiée par le numérique.

Mylène Botbol-Baum