Cette UE proposera aux étudiants une analyse contrastive de différents codes déontologiques en vigueur dans les principaux pays de la Francophonie et au-delà sur le marché desquels la traduction représente un volume d'affaires important (notamment la Belgique, la France, la Suisse et le Québec). 
Elle offrira enfin l'occasion aux participants de se positionner face à des situations potentiellement problématiques en matière de déontologie (intégrité, probité, fidélité, secret professionnel, législation, donneurs d'ouvrage, traducteurs, propriété intellectuelle, droits d'auteurs, etc.)