Le cours porte sur les six premiers siècles de l'histoire du christianisme, en situant l'histoire religieuse dans son cadre politique, social et économique. Il présente les transformations historiques qui ont fait du « mouvement » juif de Jésus une groupe religieux d'abord minoritaire et parfois persécuté, puis une puissante religion d'Empire dotée d'une Église unifiée qui allait devenir le fondement religieux de la civilisation occidentale. Par l'analyse de dossiers traitant en particulier des crises traversées par les communautés chrétiennes, le cours cherche à former les étudiants à une démarche de critique historique en leur faisant percevoir l'enracinement et la dimension historiques des problèmes théologiques. Il comprend une initiation à l'utilisation des instruments de travail de l'historien, imprimés et en ligne. On met ainsi en évidence la nature multiple et le caractère relatif des informations disponibles, ainsi que les précautions à prendre dans l'utilisation de ces informations (notamment celles qui sont accessibles sur Wikipedia).

Plan du cours (périodisation)

Première partie: Le christianisme à l'époque pré-constantinienne

   I. L'époque apostolique

   II. La période post-apostolique (70-135)

   III. L'affirmation du christianisme (135-180)

  IV. Première période d'expansion (180-250)

  V. Les persécutions de Dèce et de Valérien (250-260)

  VI. Deuxième période d'expansion (260-303)

  VII. La persécution de Dioclétien (303-311)

Deuxième partie: l'Église constantinienne

   I. Le tournant constantinien (312-337)

   II. L'héritage constantinien (337-395)

   III. L'Empire chrétien (Ve-VIe siècle)