Le Centre De Wulf-Mansion organise dès la rentrée universitaire un séminaire de lecture sur le De malorum subsistentia de Proclus, diadoque de l’Académie platonicienne d’Athènes de 438 à 485 AC.

  Le but de ce séminaire de lecture est de réunir des chercheurs officiant dans diverses spécialités afin que tous puissent profiter de différentes perspectives sur le texte, qu’elles soient philologiquesphilosophiqueshistoriques ou théologiques, qu’elles concernent l’aire linguistique latine, grecque, arabe ou hébraïque. Le De malorum subsistentia de Proclus, en raison des conditions uniques de sa transmission, de son influence amphibie au travers des siècles et de sa thématique, jouit en effet d’une situation privilégiée permettant de réunir autour d’un projet commun des chercheurs d’horizons variés.

  Toute personne intéressée peut dès à présent rejoindre la page Facebook, consulter la bibliographie (disponible sur Moodle), et faire connaître ses préférences pour les dates et horaires des séances (via Doodle). L’idéal serait de se réunir régulièrement (une fois par mois, ou une fois tous les deux mois), ce qui peut entraîner quelques difficultés eu égard à nos emplois du temps.

 

 L’édition de travail sera la suivante :

D. ISAAC (ed.), Proclus. Trois études sur la providence. Tome III. De l’existence du mal, Les Belles Lettres, Paris, 1982