Contenu : Le cours abordera deux thématiques :

 

« La vie de château : réalité et imaginaire de la résidence fortifiée au Moyen Âge »

Symbole de la période qui a vu son épanouissement, à part égale avec la cathédrale, peut-être, le château a assurément beaucoup à nous apprendre sur la guerre et son évolution. Nous mettrons donc le siège et monterons à l’assaut de ces forteresses de bois et de pierre, non sans nous aider de machines sophistiquées, puis de canons. Mais nous n’oublierons pas pour autant que le château est un cadre de vie, le décor des aventures arthuriennes et l’ornement des belles miniatures de l’automne du Moyen Âge. Par la médiation des romantiques et de tout le XIXe siècle, qui concourt à sa réhabilitation, le château médiéval occupe une place particulière dans notre inconscient collectif, sur laquelle nous nous interrogerons.

 

« Voyager au Moyen Âge » 

 

Le Moyen Âge, singulièrement après l’an Mil, se révèle un formidable temps du voyage. Continentaux ou maritimes, les itinéraires s’ouvrent à la foi (pèlerinages, circulation des moines et frères mendiants), au savoir (quête des manuscrits, va-et-vient incessant des maîtres et des étudiants), au commerce (de plus en plus « globalisé »), à la découverte de l’étranger et de l’inconnu : en élargissant leurs horizons, et donc les nôtres, les explorateurs ont su concilier la nouveauté perçue et leur imaginaire foisonnant pour donner envie à d’autres générations d’aller chercher des merveilles. Du religieux apeuré sur sa pauvre mule aux trois caravelles cinglant vers l’Amérique, de la Baltique à l’Afrique occidentale, des chemins du quotidien au terme de la route de la Soie, cet enseignement proposera un aperçu des motivations, des moyens, des personnalités et des œuvres des voyageurs d’une période curieuse et féconde.