Architecture, ville et territoire : modes de production

La complexité des enjeux architecturaux, urbains et territoriaux actuels nécessite une compréhension précise des faits historiques de la ville et des territoires. Loin des mystifications irrationnelles qui bien souvent limitent les capacités des jeunes architectes, chercheurs, urbanistes, ou autres acteurs futurs des métiers liés à l'espace, d’affronter les problématiques du projet. La ville, les paysages, les territoires, sont bien trop souvent des “opinions”. L’optique à la base de cette unité d’enseignement est que l'élève doive avoir une vision de l’histoire de l’architecture de la ville et des territoires (des idées et réalisations à la base de leur évolution) pour comprendre l’aujourd’hui. Chaque insistant et pensée historique appuie l’attention sur les modes de production de la ville envisagés et utilisés (pourquoi on “fait”, qui “fait” quoi, qui décide de “faire”, comment ça se “fait” ...)