Le cours portera sur les acteurs du pouvoir dans l’espace bourguignon, avec une insistance particulière sur la partie septentrionale de cet ensemble (« pays de par-deçà »). Alors que les historiens débattent de la réalité du projet de construction étatique des ducs Valois de Bourgogne, il n’est sans doute pas inintéressant de se pencher sur les motivations et les moyens des hommes qui animent la vie politique dans ces territoires. En partant des valeurs et des convictions affichées par les princes, nous envisagerons ensuite les aspects concrets de l’autorité, à travers sa délégation (duchesse, gouverneur, ambassadeur), ses côtés affectifs, voire passionnels (hommes d’influence et protégés), sa routine chaotique (officiers) et le dialogue permanent avec les sujets (assemblées d’États et révoltes). Loin de la seule description stérile des institutions, nous ambitionnons l’étude d’un pouvoir vivant et incarné.