Au quadrimestre de printemps 2020, le séminaire de littérature comparée aura comme thème les métamorphoses du type. Il s’agira de comprendre les différentes manières qu’ont eu les écrivains de s’emparer de cette notion polyvalente, touchant aussi bien à la philosophie morale qu’à la narratologie. Est-il encore permis de le définir comme « réunion des traits de plusieurs caractères homogènes » (Balzac), un « modèle du genre » ? Nous désirerions revenir sur un mode classificatoire du personnage et des visées morales que celui-ci implique, implicitement ou explicitement. Ce séminaire vise à rouvrir le dossier du type depuis Théophraste, comprendre sa redéfinition sous la plume des moralistes, et en déterminer les modifications et autres transformations aux XIXe et au XXe siècles.