Le cours propose une réflexion critique sur les grandes questions existentielles (la souffrance, la mort, l'amour, une vie réussie, la vie spirituelle, etc.) dans le contexte de la modernité européenne. Une ouverture aux différentes religions et philosophies présentes dans l'espace public actuel sera faite pour aborder ces questions en même temps qu'elle permettra d'interroger le pluralisme dans nos démocraties. Les sciences des religions seront sollicitées, ainsi que la théologie chrétienne dans la mesure où par théologie l'on désigne le travail critique d'une religion sur elle-même.

Durant le congé de recherche du professeur A. Join-Lambert, ce cours est proposé en ligne, et cela de façon exceptionnelle au vu des circonstances actuelles, par le professeur D. Jacquemin.