Dans les dernières décennies, d’importantes évolutions, telles que la montée des niveaux d’instruction, la mobilité croissante des hommes et des biens, les intégrations régionales et la globalisation, ou encore les médias sociaux ont contribué à transformer le mode de fonctionnement des démocraties et les modes d’expression de la citoyenneté, en Europe en particulier. Au travers des outils théoriques et empiriques de la sociologie politique, ce cours a notamment pour ambition de fournir des éléments de compréhension de ces transformations. Comme toute science sociale, la sociologie politique le fait à l’aide de paradigmes concurrents qui orientent la mesure et l’explication des phénomènes démocratiques étudiés. Ce cours a pour ambition de rendre compte de quelques-unes des controverses centrales de la discipline, qui tournent autour des questions liées à la démocratie et la citoyenneté dans les sociétés contemporaines. 

En interrogeant les moyens dont dispose la sociologie politique pour apporter les éléments de preuve que suppose la démarche scientifique, ce cours a pour objectif de familiariser les étudiants avec la démarche empirique. Il s’agira en analysant avec eux une série de thématiques et de textes qui abordent, de façon diversifiée, des questions liées à la citoyenneté et la démocratie, de faire apparaître la démarche suivie par leurs auteurs et de leur donner les outils théoriques et empiriques pour répliquer ces analyses sur d’autres objets et dans d’autres contextes.

Les thèmes généraux suivants seront notamment abordés : définitions concurrentes de l’objet politique et modalités du repérage du politique dans les interactions et les comportements des citoyens ; discussion des conceptions concurrentes de la démocratie ; distinction entre impératif participatif et délibératif ; la (non-) participation politique et les différents répertoires de l’engagement et de l’expression politique ; le rôle des médias en démocratie. Trois grandes transformations qui sont autant de défis pour les démocraties occidentales seront analysées par les étudiants : l’intégration européenne, la globalisation, et les nouveaux médias sociaux – quels transformations et défis pour la démocratie et la citoyenneté ?  Le format du cours vise à permettre une interaction  entre les étudiants et le professeur.

Évaluation : La note obtenue par l’étudiant combinera les éléments suivants :

- Chaque séance sera introduite par la discussion d’un livre qui sera présenté par plusieurs étudiant(e)s. Cette présentation aura pour objet de discuter la fabrication scientifique du propos (non de le résumer). Elle fera l’objet d’une courte note collective écrite. Un texte sur le thème de la séance sera mis à disposition de l’ensemble de la classe et sera en lecture obligatoire pour l’ensemble des étudiants.

- La validation finale prendra la forme d’un projet de recherche se rapportant aux questions abordées en séminaire. 

- La participation régulière des étudiants à la discussion des lectures obligatoires et au cours sera également prise en compte.