Les questions concernant la religion et le sens de la vie sont sans cesse refoulées. Pourtant, elles font de plus en plus souvent irruption dans le débat publique. Dans ce contexte social, ce cours veut stimuler une réflexion critique et « adulte » à propos de la question de la foi et de la religion en général, et plus particulièrement du Christianisme.

Cette réflexion se basera sur un dialogue avec quelques textes bibliques de l’Ancien Testament. On veut montrer que des questions actuelles, existentielles et humaines sont abordées dans l’ancienne littérature biblique. Non seulement, ces questions sont toujours d’actualité, mais elles n’ont toujours pas trouvé de réponse concluante… Le cours ambitionne l’activation d’un processus de réflexion au travers du dialogue avec une tradition séculaire qui, aujourd’hui encore, vaut la peine d’être abordée.

La première partie du cours présente l’évolution historique et culturelle du mystère à la « démystification ». Dans la deuxième partie seront présentées les réponses possibles à cette démystification. Contrairement à une réaction dite négative, qui veut « sauver » de toute façon les récits bibliques et risque de devenir fondamentaliste, une approche positive tient compte des acquis de l’exégèse critique et dépasse l’aliénation et la démystification en lisant la Bible d’une façon nuancée et critique. La troisième partie analysera quelques textes bibliques concrets, tout en montrant que la littérature biblique pourrait donner des réponses aux questions existentielles des gens du 21e siècle ou, du moins, semble de poser les mêmes questions.